Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 11:57
" Tartes aux pommes et fin du monde ", de Guillaume Siaudeau

Résumé

Un garçon et une fille s’éprennent tandis que la caissière cherche laborieusement le code-barres d’une boîte de maquereaux. Il s’attache à un collègue en manutentionnant des palettes de conserves pour animaux. Puis il remercie la propriétaire de son petit appartement pour la tarte aux pommes qu’elle lui apporte. En un mot il apprécie la vie telle qu’elle est. Mais, s’il a bien compris que les chiens ne volent pas – contrairement aux claques – il ignore encore l’usage que l’on peut faire d’un revolver.

" Tartes aux pommes et fin du monde ", de Guillaume Siaudeau

Avis de lecture

Voici un premier roman au résumé bien étrange. Lorsque je l'ai lu, je l'ai trouvé décousu, un peu, il est donc difficile de se rendre compte de l'histoire. Mais je vous rassure, ce sentiment s'estompe à la lecture. On comprend ce que signifie cette histoire de chiens qui ne volent pas, etc.

Le livre se compose de courts chapitres, qui sont autant de brides de vie, de souvenirs ou de sentiments que nous livre le narrateur. Ce qu'il en ressort au fil de la lecture et ce basculement du narrateur dans un état de torpeur et de dépression, notamment à cause de sa rupture avec Alice. Au final, du narrateur, nous ne connaissons pas son nom,. Nous le suivons dans sa vie, dans ce qu'il veut bien raconter. Mais dans cet anonymat, avec l'utilisation de la 1ere personne, n'y aurait-il pas à chercher un caractère impersonnel aux brides de vie racontées, dans le sens où l'auteur s'attacherait à raconter les aléas de la vie, une histoire qui peut arriver à chacun ?

A noter que le ton humoristique et décalé rendent cette lecture agréable, j'ai particulièrement apprécié cela. En bref un livre sympathique grâce à la tonalité du récit, un narrateur qui nous interpelle et un livre faussement léger.

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Rentrée littéraire 2013
commenter cet article

commentaires

Le Bouquineur 21/09/2013 18:09

Tartes aux pommes et fin du monde est un petit bijou dont la valeur n’attirera pas nécessairement les braqueurs mais sur lequel devraient se pencher les esthètes.