Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 18:10

Des-accords-Bernard-FriotRésumé

 

Martin est amoureux de Julia, une jeune cantatrice de 25 ans.

Elle prend des cours de chant avec son père à lui, Martin, un lycéen de 17 ans. Martin est fou d'amour, mais ce bonheur tiendra-t-il ses promesses ? Car Martin a des soupçons sur Julia. Et sur son père.

wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture

 

     L’histoire en elle-même est assez simple. Martin, ado de 17 ans, est amoureux de Julia, une cantatrice de 25 ans. Celle-ci prend des cours avec Florian son père. Une relation ambigüe semble naitre entre eux deux, ce qui n’échappe pas à Martin. Jaloux, il va les suivre à plusieurs reprises.

     Martin est par moment timide. Sa mère étant absente, et son père étant souvent occupé, il jouit d’une certaine liberté. Ainsi il sort tard le soir, il va à Vienne en mentant sur l’endroit où il se trouve, etc. Il se comporte comme un ado. Tout ce qu’il fait est motivé par son amour pour Julia. A ce sujet, il est important de noter que tout est suggéré, rien n’est dit dans le récit. L'atmosphère soupçonneuse, les comportements ambigus sont créés par des regards, des descriptions. L’auteur parvient à raconter une histoire d'amour sans faire intervenir la parole, ou de déclaration d’amour. Il maitrise les silences, les non-dits et instaure une atmosphère parfois pesante (quand le père et le fils sont réunis notamment). J'ai apprécié l'écriture de l'auteur. A mon sens c'est cette façon d'écrire plus que l'histoire en elle-même qui nous pousse à vouloir savoir comment les choses vont évoluer, bien que, au final, on ait du mal à être toucher, à éprouver de la sympathie pour ce personnage.

     Au-delà de cela, l’auteur nous fait pénétrer dans le monde de la musique, qui est au cœur de la vie de chacun. Entre musique classique et opéra, c’est un monde élitiste qui est décrit ici, mais le récit et les personnages sont rendus accessibles par l’auteur. Les préoccupations de Martin sont celles d’un ado de son âge. Simon est un enfant très vif d’esprit, mais reste un enfant. Florian avant d’être cet homme renommée dans ce monde à part, reste un homme hésitant face l’attirance éprouvé pour une femme et un père.

    Finalement bien que cette lecture ait été agréable, ce livre ne m'a pas vraiment marqué. Mais je dois tout de même reconnaitre que la qualité de ce livre est dans l'écriture de l'auteur.

 

Vous pouvez retrouver mes autres critiques de livres sur le thème de la musique ci-dessous :

jukebow couverture    constance    Les-gens-dansent-pour-ne-pas-mourir-CDC.com-CarrefourDesCul    kcendres

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Littérature ados-jeunes adultes
commenter cet article

commentaires