Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 10:30

emergency-911Résumé

 

À Bulls Mouth, Texas, quand on fait le 911, on tombe directement sur le Bureau du shérif. Collé derrière le central, son adjoint Ian passe ses journées à jouer aux cartes sur l’écran de son ordinateur tout en répondant aux rares appels d’urgence. Il faut dire qu’il n’a plus du flic que l’uniforme. Il y a sept ans, sa fille Maggie a été kidnappée dans sa chambre. L’enquête n’a rien donné et on n’a jamais retrouvé la moindre trace de la petite. Quelques mois plus tôt, elle a été déclarée morte. Depuis, Ian s’est mis à boire, sa femme l’a quitté et le shérif lui a retiré son arme de service.
Ce jour-là, il lui reste une heure à tirer quand il reçoit un coup de fil un peu spécial. “Je vous en prie, aidez-moi !” Ça fait sept ans qu’il n’a pas entendu sa voix, alors au début il ne la reconnaît pas. Pourtant c’est bien elle. Sa petite fille l’appelle au secours. Elle a réussi à s’échapper et à trouver une cabine téléphonique. Mais la conversation est brutalement écourtée. Son ravisseur vient de lui remettre la main dessus.
Il n’a à peu près rien : une description sommaire du kidnappeur et la localisation de la cabine, où un combiné doit se balancer au vent. Mais à peu près rien, c’est déjà quelque chose, et il ne laissera pas Maggie disparaître une seconde fois. Alors il prend son SIG Sauer, grimpe dans sa Mustang 1965 et part à sa recherche. Du Texas à la Californie, il enfile l’Interstate 10 à tombeau ouvert sur la trace du monstre qui lui a volé sa vie.

wpe106wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture

 

     Il est vrai que la quatrième de couverture dévoile beaucoup de choses : la situation de Ian, le kidnapping de sa fille Maggie, l'appel à l'aide de cette dernière et dès lors la ténacité de Ian pour retrouver sa fille, mais le plaisir de lecture est là.

      Tout d'abord, l'auteur fait intervenir dès le premier chapitre l'appel à l'aide de Maggie. C'est bien, l'intrigue démarre sans perdre un instant. Ian a tout perdu, sa femme, sa fille qui a été déclaré morte depuis peu, mais au fond de lui reste l'espoir, un espoir qui devient réalité. Dès lors, il sort de sa torpeur et n'aspire qu'à une chose la retrouver. L'auteur ne raconte pas une banale histoire de kidnapping qui finit bien (enfin ici ça finit bien selon le point de vue que l'on adopte), il va au delà dès lors que l'histoire se transforme en sanglante course poursuite. Aucun des deux partis (c'est-à-dire Ian et le kidnappeur) ne lâchera l'affaire tant que l'autre ne sera pas mort.

         Ryan David Jahn construit son roman de manière intéressante. C'est un roman à plusieurs voix : celle de Ian, de Diego (son collègue et ami), de Maggie, et du kidnappeur. Chacun s'exprime à tour de rôle ce qui nous fournit une vision globale et complète de l'histoire. Alors petite précision aussi, je dis kidnappeur pour ne pas vous dévoiler son nom, alors que l'auteur, lui, nous le dévoile dès le début. Et oui pas de surprise sur l'identité du méchant de l'histoire, mais si l'on n'a pas le plaisir d'un suspens à ce niveau, c'est parce que le parti est pris de creuser l'histoire de ce personnage, comme il va aussi creuser celles des autres protagonistes. C'est le point fort du livre, selon moi.

Le résultat est que l'on brûle que Ian coince ce sale type, que l'on encourage Maggie lors de ses tentatives d'évasion, mais que l'on ne peut s'empêcher d'éprouver de la pitié et de la colère envers le kidnappeur, ainsi que de la compassion pour la femme de ce dernier, qui semble d'une certaine façon innocente mais pas tant que ça en même temps. C'est un personnage soumis, un peu effacé par rapport à son mari et sa crédulité, le fait qu'elle soit simple d'esprit fait que j'ai plus eu de la compassion pour elle. Un tas de sentiments nous envahit au fil des pages, au fil de cette course poursuite. Un brin d'invraisemblance peut-être à la fin à cause d'une certaine blessure, mais bon je n'en tiendrais pas rigueur.

       Les citations celle de Beckett et de Nietzsche sont intéressante. J'ai une préférence pour la deuxième que je vous cite : "Ce qui est fait par amour toujours s'accomplit par-delà le bien et le mal". Il faut garder cette citation en tête tout au long du livre tant l'auteur la met bien en pratique.

        Petit mot sur l'écriture qui est vive, dans l'action, donc un bon rythme est insufflé à l'intrigue. L'auteur fait toutefois des parenthèses pour dévoiler le passé de ses personnages à des moments opportuns. J'ai aussi aimé le soin apporté aux chapitres de Maggie. Il y a de nombreux passages ou elle compte, elle répète plusieurs fois la même chose, pour se rassurer, pour ne plus penser parfois. Son enfermement laisse forcément des séquelles et se procéder l'aide. Par ailleurs, lorsqu'il le faut l'auteur y va franchement avec un vocabulaire cru dans certaines scènes, ce n'est pas pour rien si je parle de sanglante course poursuite...

         Bref, un bon moment de lecture passé la semaine dernière.

 

Vous aimerez peut-être :

giebel-ombre 

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Policier et thriller
commenter cet article

commentaires

strong magnets 23/04/2014 12:00

i am happy and excited that you have taken the effort to share this article titled "Emergency 911" by Ryan David Jahn, which is great and effective. very well said and i wish to be here for more information in the future too. good work.

Isa 06/04/2013 19:26

Un très bon moment de lecture avec ce bouquin grâce,notamment, à ses personnages complexes et différents.

aucafelitterairedeceline 08/04/2013 22:20



Oui, c'est aussi ce que j'ai aimé !