Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 17:10

giebel-ombreRésumé

 

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

 

 

wpe106wpe106wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture

 

   Apparemment les divers titres de cette auteure sont très appréciés, mais je n'en avait jamais entendu parler avant. Avec ce livre, elle a su attirer toute on attention. D'abord ce fut le résumé. Saisissant ! Le ton du roman y est donné et m'a tout de suite intriguée.

   L'auteur met d'abord en scène deux personnages dans deux intrigues isolées : un homme (un commandant) et une femme (qui travaille dans la pub). Ces deux personnages ont des fêlures, des blessures occasionnées par un passé douloureux et omniprésent pour l'un, ou un présent tragique pour l'autre. Karine Giebel construit donc deux personnages pour qui on se prend vite d'affection en quelque sorte. Bien sûr le caractère parfois suffisant de Cloé peut exaspérer, mais derrière cette façade, c'est une femme fragile. De même, la froideur, l'autorité d'Alexandre vis-à-vis de ses collègues le rend peu sympathique, mais c'est un personnage en souffrance du début à la fin.

    Pour se pencher, maintenant sur l'intrigue du roman, je dirais que Karine Giebel a su nous mener vers diverses pistes et nous surprend. A un moment, je me suis demandé si finalement Cloé n'avait pas imaginé cet homme qui la harcèle, mais des détails m'ont fait me raviser, avant qu'Alexandre ne commence son enquête. Par ailleurs l'auteure est sans pitié avec ses personnages, mais cela est cohérent. Elle va au bout des choses, au bout de son histoire pour le malheur des personnages, mais le plaisir du lecteur. Enfin, je modère mes propos, ce n'est pas un plaisir, mais je pense que si elle avait suivi une autre voie, j'aurais été déçue et trouvé cela facile.

    Enfin, j'ai apprécié son style d'écriture hachuré. Ces phrases brèves donnent un bon rythme au récit. Son écriture a aussi quelque chose de poétique, notamment les passages où les pensées du harceleur nous sont dévoilées. J'ai aimé sa façon d'alterner l'histoire d'Alexandre et de Cloé et de les réunir. Bref, lisez-le. Ce roman vaut le détour !

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Policier et thriller
commenter cet article

commentaires

Isa 29/04/2012 19:53

Je viens de le finir il y a 2 jours et j'en suis encore "sur le cul" si je peux me permettre... un excellent bouquin comme tous les Giebel !

aucafelitterairedeceline 01/05/2012 10:22



Oui, je suis de ton avis, c'est un excellent livre.