Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 09:50

chambre a remonter le tempsRésumé

 

Alors qu'ils emménagent au Mans dans une agréable maison du centre-ville, Benjamin Berton et son épouse croient enfin trouver le bonheur parfait. Leur petite fille est magnifique, le travail supportable et le voisinage amical. Mais le jeune homme ne tarde pas à découvrir les propriétés étranges de la chambre du milieu qui vont bousculer ses certitudes et son équilibre mental.

Entre fausse autofiction et roman fantastique, Benjamin Berton (le vrai) propose une radiographie très fine, souvent glaçante, de l'ennui dans le couple. Il brosse, à travers l'évocation d'une vie banale aux prises avec l'irrationnel, un tableau saisissant de la société contemporaine, dont la drôlerie compense la déprimante exactitude.

wpe106wpe106wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture

 

    Ce roman de Benjamin Berton de la rentrée littéraire 2011 est à découvrir !

    De quoi est-il question? Une chambre à remonter le temps ? Je dois dire que quand j'ai vu le titre, je me le suis procurer sans en lire le résumé. Alors, quand, la semaine dernière, je me suis dit : la rentrée littéraire 2012 arrive, il faut que j'écoule ce qu'il me reste de celle de 2011, j'ai pris ce livre et j'ai lu la quatrième de couverture. Je me suis demandé : comment l'auteur va-t-il réussir à introduire cette chambre à remonter le temps dans un récit qui semble centré sur le vie du couple Berton ? Et bien c'est une réussite. Ce livre m'a totalement plu.

     Il faut noter que le narrateur porte le nom de Benjamin Berton. Ce roman est une autofiction, un récit dont l'auteur est le narrateur et le personnage principal, mais qui se réclame malgré tout de la fiction. Il est d'ailleurs difficile de mettre une étiquette sur ce livre qui oscille entre la réalité et le fantastique.  C'est donc la vie de Benjamn Berton et de son épouse Céline que nous suivons. Ce couple de trentenaire vit au Mans depuis quelques années et vient d'acheter une maison pour l'arrivée de leur premier enfant. Elle travaille au Mans, tandis que lui prend le train tous les jours pour Paris. Le Mans est décrit comme une ville triste, morne un peu comme la vie de ce couple. Le couple Benjamin-Céline semble se disloquer, leur rapport se dégradant sans cesse. Lui songe à partir, mais n'en a pas le courage préférant par exemple pousser à bout sa compagne en espérant qu'elle franchisse le pas.

     Et là vous vous dites, mais qu'en est-il de cette fameuse chambre ? Le mystère est introduit lors de la visite de la maison par le couple. La chambre étant condamné pour une mystèrieuse raison qui aurait peut-être un rapport avec leur fils décédé, cela éveille la méfiance de Céline, mais finalement cela ne les empêche pas d'acheter la maison. Cette chambre, dite la "chambre du milieu", devient un bureau, un bureau dans lequel notre narrateur trouve refuge et s'endort, délaissant le lit conjugal. La première nuit passé là-bas le trouble. Il s'endort un vendredi soir et lorsqu'il se réveille, c'est dimanche et il a totalement oublié ce qu'il s'est passé entre-temps. A ce moment-là, il croit "perdre la boule". La deuxième fois, cela lui permet d'éviter de fire face aux conséquences d'une dispute. C'est le début d'une série d'expérimentations où il multiplie les sauts dans le futur et de rares fois dans la passé. Son quotidien est si banale et répétitif, que son absence ne lui pose pas de véritable souci. Le plus étrange est qu'un double, un "ectoplasme" semble tenir son rôle durant le temps qu'il passe dans cette chambre.

      Ce qu'il manquait à Benjamin dans sa vie de couple finalement c'était l'amour et une déclaration d'amour de sa femme. Lorsque celle-ci vient à lui avouer qu'elle a encore des sentiments pour lui. Pour sauver son couple, sa famille, il décide de se servir de la chambre, mais je vous laisse découvrir ce qu'il s'y passera en sortant.    

     Pour conclure, dans ce roman il y a d'un côté un regard sur le quotidien d'un couple confronté à des problématiques communes à tout le monde (enfant, maison, rites de la vie en communauté, etc), il y a aussi l'histoire de la vie de couple avec ces hauts et ces bas, surtout des bas, l'accent est tout de même mis sur l'homme et la façon dont il vit le quotidien. Et enfin le côté fantastique de l'histoire avec cette mystèrieuse chambre, qui lui sert sert d"échappatoire.

Les petits plus de ce roman : l'écriture et le ton donné au récit ; les références littéraires venant toujours appuyé une idée, un avis (que l'on peut imputer à l'auteur et non au personnage); le regard de Benjamin Berton sur le monde qui l'entoure, sur le quotidien, la vie de couple, son quartier tranquille, etc. Il porte un regard qui semble critique dans le bon sens du terme, parfois avec un brin de désillusion et amer.

 

Vous aimerez peut-être :

bordage 

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Littérature française
commenter cet article

commentaires