Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 20:03

7741933393 le-chapeau-de-mitterrand-d-antoine-laurain-flammRésumé

 

Un soir à Paris, Daniel Mercier, comptable, vient dîner en solitaire dans une brasserie pour se consoler de l'absence de sa femme et de son fils. Sa vie en tout point banale, étriquée même, bascule quand un illustre convive s'installe à la table voisine : François Mitterrand, venu déguster des huîtres en compagnie de deux amis. Son repas achevé, le Président oublie son chapeau, que notre Français tout à fait moyen décide de s'approprier en souvenir. Or le célèbre feutre noir n'est pas un simple trophée : tel un talisman, il ne tarde pas à transformer le petit employé en véritable stratège au sein de son entreprise… Daniel aurait-il sans le savoir percé le mystère du pouvoir suprême ?

wpe106wpe106wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture


    J’ai découvert ce livre grâce à une émission télé. La présentation qui en a été faite m’a tout de suite séduite et quel bonheur lorsque j’ai reçu le mail de Babelio m’annonçant que j’avais été choisi pour lire ce livre !

    Le Chapeau de Mitterrand est le 4e roman d’Antoine Laurain et a reçu le prix Landerneau Découvertes 2012.

    L’histoire nous plonge dans les années 80, une époque dans laquelle je n’ai eu aucun mal à me plonger, guidé par les mots, l’ambiance que recréait l’auteur. Le narrateur commence par raconter l’inattendue soirée de Daniel Mercier. Alors qu’il dîne seul dans une brasserie chic, le président François Mitterrand prend place à côté avec 2 autres personnes. Cette situation lui semble irréelle. Il repousse la fin de son repas aussi longtemps que possible et part après le président. C’est alors qu’il voit que Mitterrand a oublié son chapeau. Trop tard pour le lui rendre, il décide de le prendre discrètement.

   Dès lors, Daniel semble un nouvel homme, le chapeau lui donne une assurance qu’il ne possédait pas et impacte sur la vie professionnelle en particulier. Il le perdra rapidement et une femme le trouvera. Et ainsi de suite, après elle, c’est un certain Pierre Aslan qui le trouve et enfin Bernard Lavallière. Chacun leur tour, leur vie va changer en mieux, comme si le chapeau faisait ressortir le meilleur de chacun. Il est amusant de noter que tous (Daniel, Fanny et Pierre) le perde plus ou moins rapidement, seul Bernard le conserve. Pourquoi ? J’ai une théorie : il se retrouve en possession de ce chapeau à cause d’un malheureux échange dont il n’aura jamais conscience. Il ne remarquera jamais qu’un échange aura eu lieu entre son chapeau et LE chapeau. C’est en toute innocence ou inconscience que sa vie change.

     Par ailleurs il faut souligner que Daniel est le seul à savoir qui est le véritable propriétaire du chapeau, le seul qui part véritablement à sa recherche pour cette raison justement. J’ai bien aimé cet échange de lettres entre les personnages, qui donne un nouveau rythme au récit, et j’ai été agréablement surprise par la manière dont le chapeau rentre en sa possession.

    Ce livre était un régal tant par la fluidité de l’écriture que par l’enchainement de ces micro-histoires toute liées par ce chapeau. Je me suis attachée à ses personnages, on a une réelle sympathie pour eux. Je vous conseille vivement de lire ce livre qui mérite vraiment ce prix Landerneau Découvertes !

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Littérature française
commenter cet article

commentaires