Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 10:37

mec de la tombe d a coteRésumé

 

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

wpe106wpe106wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture

 

    J'ai acheté ce livre au Salon du livre de Paris, l'an dernier. J'ai même eu le droit à une belle dédicace de l'auteur. Il m'a fallu un an, mais j'ai fini par le lire. Durant ma semaine de congés, je voulais un livre léger, je voulais de l'humour aussi et c'est ce que cette lecture m'a apporté. D'ailleurs, je me suis achetée, il y a quelques jours, la suite, que je ne vais pas tarder à lire.

    La structure du livre est très intéressante, car elle nous familiarise vraiment avec les deux personnages principaux (Désirée et Benny). Alternativement, chacun a donc la parole. La parole pour exprimer leurs émotions, leur deuil, leur colère, etc. Dans les 2 premiers chapitres, un portrait de l'humeur, de l'état d'esprit de chacun est brossé. Pour Désirée, les premières phrases sonnent comme une mise en garde : "méfiez-vous de moi ! ". C'est aussi le chapitre où l'on apprend qu'elle a perdu son mari Orjan (un homme peu fantaisiste, peut-être fade même). Pour Benny, la première phrase est tout aussi percutante, mais dirigée vers cette femme qui ose depuis peu envahir son territoire : le cimetière. Il est aussi intéressant avec cette structure d'avoir sur certaines situations les deux points de vue, sans que cela ne paraisse le moins du monde redondant.

     Ce que j'ai adoré dans ce livre est que Mazetti réussisse à débuter son histoire sur un drame personnelle qui touche ses deux personnages, un drame qui les hante de diverses manières tout au long du roman, en insufflant une touche d'humour dans les diverses situations dans lesquelles ils se trouvent. J'ai totalement adhéré et adoré !!! On ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire lorsque Désirée commente la mort de son mari, lorsqu'il porte tous les deux un regard sur la tombe du voisin par exemple. A cela s'ajoute un regard intéressant et bien de notre temps sur les relations hommes/femmes. Ce roman est un roman à caractère sentimental, mais il se distingue des autres pour cette raison et maintenant je comprends mieux pourquoi il a eu autant de succès

       Et que dire des personnages. Oui, tous les opposent, mais les opposés s'attirent, non ? Celui qui disait la haïr, fini par tomber sous son charme et vice versa. Ils vivent une passion qui peut apparaitre destructrice pour chacun, d'autant qu'ils se comportent de manière égoïste, refusant certains compromis. Bref, j'ai suivi cependant avec plaisir l'évolution de cette relation, j'ai ri de leurs  quiproquo, je me suis désolée de leurs disputes, de leur comportement réciproque. Je disais dans l'article précédent combien j'appréciais l'efficacité de la première personne dans les récits fantastiques, mais voilà j'élargis finalement cela à tous les récits.

       Il me tarde de lire Le caveau de famille pour connaitre la suite des aventures de Désirée et Benny.

 

Lvre lu dans le cadre du challenge organisé par Livresque

logo3

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Littérature étrangère
commenter cet article

commentaires

Isa 06/04/2013 19:27

Une lecture "coup de coeur" pour moi. Je n'ai pas osé lire la suite de peur d'être déçue.

aucafelitterairedeceline 08/04/2013 22:22



J'ai vu divers avis (après lecture pour ne pas m'influencer), certains déçus, mais moi j'ai bien aimé.