Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 09:02

Les faucheurs sont les anges couvRésumé

 

Temple n’a aucun souvenir du monde avant la chute.

Du monde avant les zombies, avant les camps de survivants, avant les plaines de suie où tombent les vivants et se lèvent les morts.

Temple a quinze ans, mais le temps de l’innocence est depuis longtemps révolu. Seule face à la nature, à ses miracles et à sa sauvagerie, elle est pourtant décidée à profiter de ce que la vie peut encore lui offrir, et à découvrir ce que dissimule l’horizon.

Et derrière cette adolescente au cœur simple et dur, habitée par le désir d’être juste, se profile l’ombre de l’homme qui a juré de la tuer.

wpe106wpe106wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture


   Voici un nouveau livre apocalyptique mettant un scène des zombies. Les zombies ont la cote. Rappelez-vous, il y a quelques mois, j'ai lu  Vivants, d'Isaac Marion. Dans Vivants, nous étions plongés dans un monde déjà dévasté depuis quelques années, et nous suivions les pérégrinations d'un zombie nommé R.

   Ici, l'atmosphère du roman fait davantage penser à Walking dead. Le monde est dévasté, nous suivons Temple, une jeune fille de 15 ans, qu'il faut plutôt qualifier de dur à cuire. Orpheline, elle erre à travers les Etats-Unis, notamment au Sud, d'un abri à un autre.

     Dès la 1ere page, l'auteur intègre à son récit des éléments, des thèmes qui se déclineront dans tout le livre :

  - il y a l'idée que la terre malgré le chaos recèle de petits miracles

  - Dieu est un "dieu roublard qui fait en sorte que chacun assiste à ce qu'il est censé voir". Le destin est un bien grand mot, mais il y a un peu de cette idée-là dan sle roman, mais cela n'empêche pas l'envie de se battre pour survivre.

  - enfin, malgré le mal que Temple a pu faire et divers coups du sort, c'est à cela qu'elle doit de voir ses petits miracles

     La Terre en ruine, les villes sont pour la plupart abandonnées, mais des communautés se sont organisées. Temple en rencontre 2 différentes, mas ne s'y attarde jamais, parce qu'elle ne s'y fait pas et pense que sa place est à errer avec les zombies. Temple pense en effet avoir le mal en elle, d'où son isolement. Elle tue des zombies avec sauvagerie, mais il lui est aussi arrivé de retourner cette sauvagerie contre un homme, et elle le paiera.

      Cette force, cette capacité à survivre alors qu'elle n'a que 15 ans, elle la tient d'Oncle Jackson, un homme qui lui a appris à tirer, à survivre. Au fil de cette errance, qui se transforme en fuite puisqu'elle est pourchassé, elle rencontre des chasseurs, une famille vivant recluse dans une villa bien protégée du monde extérieur, un homme (surnommé l'idiot puis Maury) qui portait sa grand-mère morte, lui-même était suivi par une horde de zombie lorsqu'elle l'a rencontré, ou encore d'étranges mutants, puis une communauté vivant dans l'espoir de repousser les zombies au delà de la ville. des choix de Temple.

     Maury tient une place importante, car il détermine en partie ses choix. Elle s'est d'ailleurs attaché à lui et s'est fixé pour mission de le ramener à sa famille. De même avec MoÏse Todd, son poursuivant. La relation entre Moïse et Temple se complexifie, lorsqu'ils s'entraident. Il y a un respect mutuel qui s'instaure, mais qui n'efface pourtant pas le fait qu'il veuille la tuer.

    Temple est un personnage atypique. Sous ses apparence de jeune fille, Temple surprend tout le monde par sa force et sa compréhension du monde. Façonnée par les épreuves qui ont jalonné sa vie, son histire touche.

      Finalement les zombies sont prétextes à traiter de l'humain. Comment rester un être moral dans un monde qui tombe en ruine et où la mort rôde partout ? Ce livre traite aussi d'une force plus grande que l'humain : dieu ou la nature. Les chutes du Niagara reviennent souvent comme un élément immuable qui restera quoi que l'homme fasse. Enfin, en mettant en scène un palette de comunauté (une vivant ou survivant recluse dans des buildings, une autre se voilant les yeux sur la réalité, une autre encore vivant dans l'espoir d'un monde sans zombies, dans lesquelles Temple ne se reconnait pas) il y a l'idée qu'il faut voir le monde tel qu'il est et l'affronter.

 

Vous aimerez peut-être :

9782352945277

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Fantastique-Horreur
commenter cet article

commentaires