Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 10:03

9782352945277

Résumé

 

R a une vie compliquée. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs ni de pouls. Mais il rêve. R est un zombie et il est un peu différent.Dans les ruines d’une ville à l’abandon, R rencontre une fille. Elle s’appelle Julie et elle est aux antipodes de ce qu’il connaît. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. Et c’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse. Jamais cela n’était arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts et défie la logique, mais il ne peut plus se contenter d’une existence vouée à la mort.Il veut respirer à nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

wpe106wpe106wpe106

 

 

 

 

 

Avis de lecture

 

    Voici une nouveauté prometteuse ! J'avais remarqué ce livre lorsque je cherchais des nouveautés d'octobre à vous présenter. C'est un roman de zombies que j'ai eu du mal à fermer lorsque je le devais.

    Il est particulièrement intéressant, qu'Isaac nous plonge dès les premières lignes dans ce monde dévasté, dont nous apprenons les règles au fur à mesure. Il ne nous raconte pas la fin du monde, ne bascule pas dans une morale mais émet l'idée que les règles et les mentalités peuvent changer.

    Isaac Marion revisite le personnage du zombie. Ce n'est plus seulement le mort-vivant qui tue pour tuer. Les zombies d'Isaac Marion s'organisent et certains parlent ou prononcent quelques mots. Il y a ceux qui dirigent et d'autres qui obéissent.

    R est un personnage hors du commun. Il pense, il rêve, il s'interroge sur ses origines. Mais c'est sa rencontre avec Julie qui va véritablement marquer sa différence, car il décide de ne pas la tuer. Il va même la protéger et arrêter de se nourrir tout simplement. C'est le début d'une relation particulière qui évoluera doucement et qui contribuera à bouleverser les règles qui régissent ce nouveau monde où morts et vivants cohabitent tant bien que mal.

    Autre point important, c'est la volonté de R de changer. L'influence des souvenirs de Perry  (le dernier être humain qu'il a mangé) est très importante dans les choix et les actes de R. Ce sont les souvenirs de Perry, qui ont créé  et consolidé le lien existant entre Julie et R. Ce sont aussi les résurgences de Perry qui le mettent sur la voie que les choses peuvent changer. Cette volonté va se transmettre à d'autres zombies. C'est le début d'une grande révolution.

    Dans ce livre, je pense qu'il ne faut pas se concentrer sur l'histoire d'amour. Il faut voir au-delà. L'auteur a construit un roman sensible sur fond d'horreur. Car oui, la description de la chasse aux humains, de la dégustation du cerveau, très précise et crue, m'a fait faire la grimace à un moment. Enfin, aujourd'hui la tendance est d'humaniser les monstres, cela a dors-et-déjà touché les vampires. Dans ce roman c'est aussi le cas, mais ici l'auteur ne tombe pas dans le cliché d'une histoire romantique impossible qui conviendrait davantage à des ados. C'est un point qui méritait d'être souligné.

A lire absolument !

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Fantastique-Horreur
commenter cet article

commentaires