Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 12:39
" L'évangile selon Pilate ", d'Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé

Première partie : dans le Jardin des oliviers, un homme attend que les soldats viennent l'arrêter pour le conduire au supplice. Quelle puissance surnaturelle a fait de lui, fils de meunier, un agitateur, un faiseur de miracles prêchant l'amour et le pardon ?

Seconde partie : trois jours plus tard, au matin de la Pâque, Pilate dirige la plus extravagante des enquêtes policières. Un cadavre a disparu et est réapparu vivant ! A mesure que Sherlock Pilate avance dans son enquête, le doute s'insinue dans son esprit. Et avec le doute, l'idée de foi.

" L'évangile selon Pilate ", d'Eric-Emmanuel Schmitt

Mon avis de lecture

Eric-Emmanuel Schmitt s'est attelé à un gros sujet, un sujet très intéressant, de manière tout aussi intéressante et donc réussi, selon moi.

Dans une première partie, il donne la parole à Jésus. Alors qu'il a été arrêté, il nous livre un confession. Une confession très touchante, bouleversante d'humanité pour un homme qui est divinisé. Il éprouve de la colère, de la peur, et surtout il doute. C'est cela qui fait la force du récit. De même, l'auteur développe un point de vue intéressant : nous sommes face à un Jésus qui se découvre, qui n'est pas le Messie, mais qui le devient. Nous retrouvons dans le récit ses fidèles apôtres, des miracles tels que l'eau changé en vin, les filets rempli de poissons, etc. Mais voilà ces miracles, Jésus ne se les attribue pas, il attribue cela à de la chance en quelque sorte, voire soupçonne ses fidèles d'y être pour quelque chose. Cette première partie m'a énormément plu.

Pour la deuxième partie du livre, c'est un tout autre point de vue, une toute autre forme narrative. Nous lisons la correspondance de Ponce Pilate avec Titus après la crucifixion de Jésus. Nous ne lisons que les lettres qu'il écrit. De son point de vue, nous comprenons son quotidien de gouverneur, et nous suivons l'avancement de son enquête. Ponce Pilate est un personnage froid, borné par son esprit de romain, mais au fil des lettres nous voyons son caractère changer. Le mystère autour de la disparition du corps de Jésus, auquel il tente de trouver une explication rationnelle, en passant en revue toutes les hypothèses et les mobiles possibles, ne se résout pas et on sent que ces résistances face à l'inexpliqué diminuent. Dans cette dernière partie, il est davantage question de la foi, une foi fondée sur des apparitions si invraisemblables, une foi remise en doute, et d'un mouvement que Pilate voue à l'oubli...

De ces deux parties, je dois avouer avoir préféré la première, mais l'une et l'autre se complètent. Et il y a des personnages, comme celui de Claudia (femme de Pilate), qui apporte un plus l'histoire et influe ou permette à Pilate de s'interroger sur les apparitions.

Enfin, à ce livre, s'ajoute "Le journal d'un roman volé", ou la genèse de ce livre. C'est intéressant de comprendre les motivations de l'auteur, de voir la façon dont il a procédé pour l'écriture de ce livre. C'est d'autant plus intéressant et étonnant quand on sait qu'il s'est fait volé le manuscrit.

Ceci est le premier roman de E.E. Schmitt que je lis et j'espère lire d'autres de ses oeuvres prochainement.

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Littérature française
commenter cet article

commentaires