Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au café littéraire de Céline
  • Au café littéraire de Céline
  • : Je suis passionnée de littérature en tout genre. Sur ce blog, je vais partager avec vous mes lectures et j'espère que vous en ferez autant en me communiquant vos coups de coeur. J'aimerais faire de ce blog, un lieu d'échange. Alors bienvenue à tous !
  • Contact

Articles à venir

Dorénavant, je vous donne rendez-vous sur http://aucafelitterairedeceline.wordpress.com pour lire mes critiques A bientôt

Archives

Sur Babelio

Mes livres sur Babelio.com

Aucafelitterairede Céline

Créez votre badge">

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 18:54

Piege-Nuptial

 

Résumé

 

Fasciné par une carte de l'Océanie, Nick, un journaliste américain, décide de tout plaquer pour atterrir à Darwin. Une nuit fatale, un accident avec un kangourou et sa rencontre avec la jeune et robuste Angie vont le mener au coeur du bush, au milieu de nulle part, au sein ... Lire la suite d'un clan d'allumés coupés du monde. Pris au piège, Nick va devoir user de tous les moyens possibles pour échapper à ceux qui l'ont adopté à son corps très défendant. En jeu : sa survie, tant physique que mentale.

wpe106wpe106wpe106-copie-1

 

 

 

Avis de lecture

 

    Avant de partager mon avis de lecture, certains d'entre vous connaissent peut-être ce livre sous le titre suivant : Cul-de-sac (parution en 1998). Si je souligne ceci, c'est que je trouve le titre Piège nuptial issu de cette nouvelle traduction tout aussi adapté à l'histoire, bien plus parlant et propice à l'imagination.

    Bref. J'étais emballée par le résumé. Mais les première pages, les 30 premières pages pour être précises, n'ont pas été des plus passionnantes. Je m'obstinais à poursuivre malgré tout et je ne le regrette pas du tout.

    A partir du moment où Nick rencontre Angie, tout s'enchaine. Piégé dans un village au milieu de nulle part par Angie, Nick garde pourtant l'espoir de partir. Kennedy arrive à instaurer une angoisse, qui nous saisit également. On prend parti pour cet homme, on espère que sa tentative de fuite marche, on aurait presque envie de l'encourager. Pour cette raison, j'ai eu dû mal à m'arrêter de lire par moment. Cette angoisse est omnisprésente et cela jusqu'à la dernière page.

    Alors que dire de plus. J'ai adoré le ryhtme du récit, la tension souvent présente, la fin qui surprend. Pas de "Ils vécurent heureux", qui aurait été une fin trop classique, mais une vrai fin qui clos l'épisode mouvementé de la vie de cet homme.

Partager cet article

Repost 0
Published by aucafelitterairedeceline - dans Littérature étrangère
commenter cet article

commentaires

POINSU Anne-Sophie 18/08/2013 18:12

Je me souviens très bien de ce court roman de Douglas Kennedy que j'avais lu en un après-midi sur la plage, je l'avais trouvé intriguant, sombre et quelque part fulgurant jusqu'à la fin... On est plus du côté du thriller qu'avec ses autres romans !

Aucafelitterairedeceline 19/08/2013 18:17

Merci de ta visite ! Jusqu'à la fin, il réussit à accrocher le lecteur, et oui, c'est vrai, qu'on peut le mettre du côté thriller. Je n'ai pas lu d'autres romans de Kennedy, je n'ai malheureusement pas de points de comparaison. Je viens de faire un tour sur ton blog et de voir tes premiers articles pour la rentrée littéraire. Le roman de Jean-Louis Fournier me tente pas mal, une fois que j'aurais fini de lire ce qu'il me reste.

Arnaud 17/02/2012 16:29

Je suis en train de lire ce livre, et comme toi (on va se tutoyer, hein, ça ne mange pas de pain !), j'ai eu un peu de mal au démarrage. Les 100 premières pages sont le développé de la 4e de
couverture, ce qui m'a un peu énervé (aucune surprise). Mais en découvrant la suite, je me suis laissé emporter par le rythme soutenu de l'écriture. Je le termine ce week-end.

aucafelitterairedeceline 17/02/2012 18:37



Oui quand on dépasse ce cap, l'histoire est vraiment bien. Dommage que le début soit aussi lourd à lire malgré tout.



Isa 20/11/2011 11:48

J'avais adoré ce livre !!!!!